Saviez-vous que votre capacité à être heureux.se dépend à 40% du regard que vous portez sur votre vie ? Ainsi, quelle que soit la vie que vous ayez, quelles que soit votre situation, vos conditions matérielles, votre carrière professionnelle, votre bonheur est en vos mains.

Toutefois, voir le verre à moitié plein, c’est facile quand tout roule comme sur des roulettes, quand la vie nous offre le meilleur d’elle-même mais, comment faire quand le quotidien devient plus pesant, plus chargé, plus stressant ? Malheureusement, le négatif prend souvent le dessus au point d’effacer la moindre bribe de positif. Le câlin de votre enfant, le sourire de cet inconnu dans le train, le coup de téléphone de votre ami passent inaperçus et vous restez focalisé.e sur les petits tracas du moment, ce dossier qui prend du retard, la remarque de votre collègue qui n’a pas manqué de pointer votre problème de ponctualité, ce courrier en attente et cette facture à payer. Couche après couche, vous voilà enfermé.e dans un engrenage infernal qui peut vous amener à vivre une période très difficile.

Savoir adopter une attitude positive dans sa vie en général est un atout précieux qui rend le quotidien plus léger d’une part et qui permet de surmonter plus facilement des épreuves douloureuses d’autre part. Cependant, cela n’est pas inné ! Cela s’apprend et se travaille. Alors comment faire ?

J’ai sélectionné pour vous, 3 techniques de pros de la pensée positive :

Les kifs de Florence Servan Schreiber

Avec sa méthode des 3 kifs par jour décrite dans son ouvrage de référence du même nom, Florence Servan Schreiber propose de remettre à l’honneur ces petits moments délicieux de la vie, « nos kifs », qu’on oublie trop facilement focalisé.e.s que nous sommes par nos petits tracas du quotidien.  En pratique, il suffit de prendre le temps de se remémorer 3 kifs au terme de sa journée. On peut le faire seul dans son lit avant de se coucher, les noter dans un cahier de gratitude pour y revenir les jours où on accuse un coup de mou ou les partager avec ses proches, beau moment d’échange en famille.

Sur florenceservanschreiber.com,vous retrouverez la définition complète d’un kif et tous les cours, ateliers et conférences proposées par l’auteure.

La méthode Coué

C’est en constatant la guérison de ses clients auxquels il avait conseillé de répéter plusieurs fois de suite, plusieurs fois par jour, la phrase suivante : « Tous les jours, à tous les points de vue, je vais de mieux en mieux », que le pharmacien Coué (XIXème-XXème) découvre le pouvoir de l’autosuggestion.

Cette technique très puissante consiste à introduire une pensée dans notre esprit jusqu’à ce qu’elle l’occupe tout entier et soit considérée comme étant la réalité pour notre cerveau. Plus fort encore, elle permet alors d’orienter nos actes pour concourir à l’accomplissement de cette prophétie.

Vous pouvez imaginer vos propres autosuggestions en respectant bien les 3 consignes suivantes :

  • Utiliser le « je »
  • Construire sa phrase au présent
  • Utiliser une construction de phrase positive (pas de « ne…pas »).

Par exemple, si vous souhaitez supprimer le stress de votre vie, ne dites pas « Je ne veux plus être stressé.e » ou « Je vais arrêter d’être stressé.e ») mais plutôt : « Je suis de plus en plus calme et détendu.e, je prends les situations avec recul et je me sens bien ».

Une fois que vous avez construit votre autosuggestion, il suffit de la répéter plusieurs fois de suite (de 10 à 20), si possible à voix haute, 2 à 3 fois dans votre journée. Profitez de prendre votre douche, de vos trajets en voiture, de votre corvée de vaisselle pour instaurer ce rituel très prometteur.

Sachez qu’il existe un site internet et un blog très complets consacrés à la méthode Coué : methodecoue.com

Le petit conseil de Clothilde Dusoulier

Clothilde Dusoulier qui se décrit elle-même comme « exploratrice de sa vie intérieure » diffuse tous les jeudis un excellent podcast sur le développement personnel que je vous conseille vivement. Je prends personnellement un grand plaisir à l’écouter.

Dans l’un de ses épisodes, elle nous invite à prêter attention à une expression en apparence banale (« c’est dommage ») qui a tendance à pointer le négatif d’une situation pourtant très positive. Ainsi, suite à une délicieuse soirée avec des amis accompagnée d’un excellent repas, il se pourrait que nous disions « Nous avons passé une soirée délicieuse, le repas était excellent. C’est dommage, le vin n’était pas assez frais »). Alors que le moment était juste parfait, cette broutille ajoutée à la description vient complètement la ternir et on ne retient que le négatif.

Si vous ne vous reconnaissez pas dans l’usage de cette expression, il se pourrait que vous utilisiez des expressions apparentées. Par exemple, j’utilise beaucoup et à mauvais escient le « c’était super, mais… » ou le « oui c’était super mais j’ai été un peu déçue par… ». Essayez de réfléchir à vos propres petites phrases assassines pour ne pas gâcher les beaux moments que vous vivez.

Vous retrouverez tous les épisodes de Clothilde Dusoulier sur changemavie.com.

Pour que vous-aussi, vous adoptiez la vie en rose, choisissez l’une de ces techniques et mettez-la en pratique pendant 3 semaines, le minimum pour que cette habitude s’installe en vous

Retrouvez cet article en vidéo sur ma chaîne YouTube :

N’hésitez-pas à partager votre expérience dans les commentaires ci-dessous.


Leave a Reply

Your email address will not be published.