Dans le cadre de mes recherches sur le hygge, je me suis plongée avec délice dans le livre de Valérie Robert « Les clés du bonheur qui vient du Nord, hygge, lagom : le bien-être contagieux » aux éditions Leduc.s . J’y ai découvert 2 pratiques pleines de bon sens et de positivité inscrites dans la société danoise que je partage avec vous aujourd’hui en y ajoutant quelques pistes pour les intégrer dans votre vie.

1/ Des cours d’empathie pour les enfants

Les petit.e.s danois.e.s suivent des cours hebdomadaires d’empathie. Ce programme d’une heure par semaine est enseigné dès l’âge de 6 ans jusqu’à 16 ans. Il ne concerne pas les privilégiés de certaines classes d’enseignement alternatif de type Montessori mais tous les enfants puisqu’il est rendu obligatoire par une loi datant de 1993. Dans ces cours, les élèves sont invités à échanger sur un problème, trouver une solution commune tout en partageant parfois un morceau de gâteau confectionné ensemble. Une vraie façon de pacifier les rapports humains et de construire un rapport au monde où le collectif a toute sa place.

En attendant que l’Education nationale se mette à la page, on enseigne nous-même l’empathie à notre progéniture. Sur le site http://apprendreaeduquer.fr, j’ai appris que cultiver l’empathie passait par l’accueil et l’expression de ses propres émotions comme de celles de son enfant (« je suis triste, je suis en colère, je suis contrariée »). J’y ai également trouvé plein de bonnes idées pour cultiver l’empathie comme un calendrier pour passer à l’action, des livres et des jeux de société qui valorisent ces valeurs.

2/ « Il n’y a pas de mauvais temps, il n’y a que des mauvais habits »

Il s’agit d’un dicton danois qui a retenu toute mon attention car, j’ai, parmi mes proches, des personnes très influencée par la météo qui, alors que le ciel est d’un bleu limpide, regardent le moindre nuage comme un événement susceptible de gâcher leur journée entière. Vous imaginez le scénario quand il pleut 😊. Je suis par conséquent très vigilante à profiter des journées quelle que soit la météo.

Ainsi, on profite du prochain week-end de pluie pour mettre en application ce dicton. On ne se plaint pas de la météo et on s’équipe pour une petite sortie à vélo ou à pied. Evidemment, il n’est pas nécessaire de passer tout l’après-midi sous des trombes d’eau.

Une petite heure suffit pour faire notre dose d’exercice quotidienne, le plein d’oxygène et savourer d’autant plus le bon thé, café, chocolat chaud qu’on va se préparer au retour. Une petite bougie pour réchauffer l’atmosphère et vous allez vivre un vrai moment « hyggeligt » !

Retrouvez cet article en vidéo sur ma chaîne YouTube :

 


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.