La gratitude, vous en entendez parler avec enthousiasme mais vous ne savez pas bien ce que ça peut vous apporter et comment vous y prendre pour la pratiquer.

Comment dépasser ces blocages pour intégrer la gratitude dans votre vie ?

Dans cet article, je passe en revue quatre obstacles auxquels vous pouvez être confrontée pour vous aider à les dépasser.

1/ « La gratitude, ça sert à quoi ? »

Cas de figure numéro 1 : Votre principale réticence porte sur l’intérêt de la gratitude. Le concept reste abstrait pour vous et encore plus les bénéfices que vous pouvez réellement en tirer.

Je vous propose de faire immédiatement le test suivant. Pensez à un instant sympathique, drôle, joyeux de ces derniers jours. Faites vraiment l’effort de faire venir ce moment à vous et d’en imprégner tout votre esprit, en laissant d’éventuelles sensations gagner votre corps. Prenez le temps d’en arriver à ce stade.

Qu’avez-vous ressenti ? Des émotions agréables n’est-ce pas ? Vos ruminations ou soucis du moment n’ont-ils pas quitté votre cerveau quelques minutes ?

Imaginez que vous ressentez régulièrement ces émotions. N’est-ce pas tentant ? Vous venez d’éprouver les bienfaits de la gratitude.

2/ « Je n’arrive à identifier des moments de gratitude. »

Autre possibilité : Vous auriez envie de pratiquer la gratitude mais vous avez des difficultés à identifier des moments de gratitude dans vos journées. Dans la routine de votre "métro-boulot-dodo", le côté fun de la vie n'a pas sa place, pensez-vous.

Rassurez-vous, c’est tout à fait normal ! Notre cerveau primitif a été originellement conçu pour assurer notre sécurité. Ainsi, il repère avant tout les problèmes, les situations à risque. On parle de « biais de négativité ». Poser son attention sur le positif exige d’aller à l’encontre de ce fonctionnement naturel d’autant que notre éducation a pu renforcer ce penchant naturel à voir le verre à moitié vide.

Savoir repérer le positif s’apprend et se développe par une pratique régulière. Je vous donne quelques pistes juste ci-dessous.

3/ « J’ai l’impression de tourner en rond. »

Problème numéro 3 : Vous avez déjà essayé de pratiquer la gratitude mais vous avez l’impression de tourner en rond en mettant toujours en avant les mêmes éléments. Certes, vous avez des enfants en bonne santé, un travail et un appartement lumineux mais vous n’arrivez pas à développer au-delà les ingrédients qui font votre bonheur.

Voici quatre techniques qui vous permettront d’identifier plus facilement des moments de gratitude.

« Repérer les moments où on obtient ce que l’on veut »

La première idée, je l’emprunte à Clothilde Dussoulier, coache et auteure d’un podcast très pertinent sur le développement personnel (changemavie). Clothilde Dussoulier nous invite à repérer les moments où la vie nous apporte ce que l’on attendait. Elle prend l’exemple des lettres qui nous parviennent par La Poste. En effet, n’avons-nous pas tendance à ne relever que les courriers en retard ou perdus ? Elle évoque la place de parking que l’on obtient facilement alors que nous avons tendance à prêter uniquement attention aux fois où on a des difficultés à se garer.

Ces personnes qui nous veulent du bien…

En deuxième technique, je vous propose de penser à des personnes envers lesquelles vous pouvez être reconnaissante. Elles n’ont pas besoin d’avoir accompli quelque chose d’extraordinaire pour vous.  Ça peut être des proches qui vous accompagnent au quotidien, vous écoutent, de la famille, des amis mais aussi des inconnus qui vous ont tenu une porte, vous ont laissé passer devant dans une file parce que vous étiez bien chargée…

Ces tous petits rayons de soleil

Chaque journée est illuminée de tous petits rayons de soleil que nous peinons à voir derrière les nuages : ces quelques paroles sympas échangées avec notre collègue de l’étage du dessus, la réflexion innocente et tellement drôle de notre enfant, ce thé bien chaud qui nous a réchauffée après l’averse de 16 heures… Apprenez à repérer ces micro-moments de la vie pour les célébrer.

Les 5 sens

Utiliser vos 5 sens peut vous aider à identifier ces chouettes petits moments de la vie. En cette période printanière, on peut ressentir de la gratitude pour la beauté des arbres en fleurs, les odeurs de la végétation qui renaît, la belle lumière du matin, le chant des oiseaux. Et dans votre quotidien : ce polaire tout doux que vous portez, l’odeur de votre parfum préféré, cette musique douce qui vous transporte, ce bon repas préparé par votre tendre et cher, ce joli cadre qui orne votre salon et que pourtant vous ne voyiez plus…

4/ Je manque de constance

La gratitude, vous y pensez quand vous lisez un article sur le sujet ou quand on vous en parle puis, vous passez à autre chose et la vie reprend son cours. Pour intégrer la gratitude dans votre quotidien, la solution la plus simple consiste à instaurer un rituel de gratitude.

Choisissez un moment de la journée et une technique de gratitude pour vous y mettre.

Promis, je vous propose prochainement plein d’idées pour pratiquer.

A bientôt et merci d’être là ;).

 


Leave a Reply

Your email address will not be published.