Ça y est, vous êtes convaincu.e de la nécessité de faire du tri et d’alléger vos placards et, par la même occasion, votre vie ? Si vous avez encore quelques doutes, vous pouvez relire mes articles Adoptez un mode de vie minimaliste ! (épisode 1 et épisode 2). Vous y trouverez 8 arguments en faveur de ce nouvel art de vivre.

Si vous êtes adepte des méthodes radicales, vous allez être servi.e ! Voici 2 méthodes de tri ultra efficaces pour faire de la place :

shadow-ornament

- Le « défi des 100 objets » (« The 100 thing challenge ») de l’américain Dave Bruno.

Il consiste à sélectionner 100 objets pour vivre et se débarrasser du reste.

En termes de méthodologie, Dave Bruno recommande de travailler pièce par pièce et de consacrer un week-end à chacune d’entre elles pour réfléchir à ce dont vous avez besoin. Pour les vêtements, il conseille de composer 7 tenues, une pour tous les jours de la semaine et de les porter pendant 2 semaines. Ensuite, il faut ajouter ce qui nous a manqué. Prenez votre temps ! Dave Bruno témoigne avoir passé un an à composer sa liste de 100 objets.

Pour en savoir plus : davidmichaelbruno.com. Vous y retrouverez sa conférence TED sur le challenge.

Si je reconnais l’état d’esprit de la démarche et l’engagement de ce blogueur, je trouve que son passage à l’action n’est pas aussi radical qu’il y parait. En effet, son épouse et ses filles ne l’ayant pas suivi dans son projet, il a réalisé son tri parmi ses affaires personnelles uniquement. Ainsi, il continue à bénéficier des biens communs (la vaisselle, le mobilier…). Deuxièmement, il a édicté la règle selon laquelle une bibliothèque remplie de livres compte pour un objet, les chaussettes comptent également pour un comme la lingerie, ça limite sérieusement les efforts à accomplir. D’ailleurs, quand on examine sa liste, on comptabilise 22 hauts dont 4 chemises habillées, 10 chemises décontractées, 1 chemise chaude et 7 T-shirts. Si je compare avec la garde-robe de mon mari, c’est colossal ! Mon homme est un minimaliste sans le savoir 😊.

Ainsi, de l’expérience de Dave Bruno, on garde l’effort de tri et le passage à l’action contre la société de consommation et le principe du défi.

shadow-ornament

- Le « jeu des 30 jours minimalistes » ( "30-Day Minimalism Game") de deux américains, Joshua Fields Millburn et Ryan Nicodemus.

Le principe est simple. Il s’agit de se débarrasser d’un objet le premier jour, de deux le deuxième jour et ainsi de suite jusqu’à 30 objets le trentième et dernier jour du défi. Ainsi, on se dépossède de 465 objets ! Drastique n’est-ce pas ?

Selon la méthode, toutes les catégories d’objets comptent, que ça soit des vêtements, de la décoration, des appareils électroniques, des bibelots. Les objets sélectionnés doivent avoir quitté la maison le jour même avant minuit. Cependant, pour éviter des allers-retours aux bornes de récupération, à Emmaüs ou association équivalente, on peut déroger à cette règle. De même, difficile de se mettre chaque jour au tri. On peut s’y atteler un jour sur 2 ou sur 3 et choisir autant d’objets que nécessaire.

Selon les auteurs, le challenge devient plus compliqué à partir de la deuxième semaine quand il faut se débarrasser de plus d’une douzaine d’objets par jour. Joshua Fields Millburn et Ryan Nicodemus recommandent d’ailleurs de ne pas se lancer seul.e dans ce défi mais de se trouver un.e partenaire de tri.

Pour en savoir plus : www.theminimalists.com/game/

shadow-ornament

Pour aller encore plus loin et rester dans l’esprit du minimalisme, vous pouvez décider d’enchaîner par un défi de non consommation.

Selon votre profil de consommateur.trice, choisissez de ne rien acheter pendant les soldes ou pendant 1, 3, 6 mois ou un an.

Racontez-moi vos expériences dans les commentaires ci-dessous. Quant à moi qui déménage au mois d’août, je vous propose très prochainement ma méthode de tri spéciale déménagement.

Retrouvez mon article en vidéo :

Autre source d’inspiration, le blog de Joshua Beckerwww.becomingminimalist.com


Leave a Reply

Your email address will not be published.