Tout quitter en France pour partir enseigner à l’étranger, Nadia et Nico l’ont fait. Expatriés à Shanghai depuis la rentrée 2017, ils nous donnent quelques conseils issus de leur récente expérience pour réussir son projet de mobilité à l’étranger.

Retrouvez le témoignage vidéo et Nadia et Nico sur ma chaîne Youtube, lifepath to happiness :

Où trouver les postes à pourvoir ?

Ils sont consultables sur les sites de l’AEFE et de la mission laïque. Pensez également à consulter la rubrique « emploi » des établissements susceptibles de vous intéresser à l’étranger.

Quelles est la différence entre un contrat «résident» et un contrat «local» ?

Les contrats « résidents » sont rattachés à la France. Les contrats « locaux » sont signés directement avec l’établissement à l’étranger.  Dans ce cas précis, vérifiez bien :

  • les conditions de rémunération. Dans certains pays et notamment en Afrique sub-saharienne et en Amérique latine, votre salaire sera moins élevé qu’en France. Par contre, à Hong-Kong, Singapour, Taïwan ou Shanghai, les conditions salariales seront à votre avantage.
  • la prise en charge des frais de santé et les cotisations retraite. Si ces dernières ne sont pas prises en charge, renseignez-vous auprès de la caisse des français à l’étranger (CFE) qui propose ce service. Veillez à intégrer le coût des cotisations dans vos calculs pour savoir si vous vous en sortirez financièrement gagnant.e.

Comment se déroule le dépôt d’un dossier de candidature ?

La constitution des dossiers de candidature débute en décembre de l’année qui précède le départ. Les postes disponibles sont diffusés à la mi-janvier. Les dossiers doivent être finalisés pour la fin février. Il est nécessaire de produire un dossier pour chaque établissement visé.

Comment constituer un bon dossier de candidature ?

Un dossier de candidature comporte une trame commune à tous les établissements faisant partie de notre liste de choix et une partie spécifique à chaque établissement. Pour mettre toutes les chances de son côté, il est vivement conseillé de se procurer le projet d’établissement de l’école et d’articuler son curriculum vitae et sa lettre de motivation en conséquence.

Il est également judicieux d’anticiper sa mobilité 2 à 3 ans au préalable et de constituer un dossier professionnel en béton en pensant par exemple à faire des formations pertinentes, à demander une inspection en faisant en sorte qu’elle soit à notre avantage et à solliciter une lettre de recommandation auprès de son responsable. Il est utile de disposer de tous ses justificatifs sur I-Prof.

Est-il nécessaire de parler la langue du pays pour postuler ?

Non, la langue ne constitue pas forcément un critère discriminant pour votre candidature. Mes amis ont été acceptés au lycée de Shanghai en ne maîtrisant ni le chinois ni l’anglais. Bien entendu, la maîtrise de la langue locale est un sérieux avantage pour votre dossier mais, il serait dommage de se mettre des barrières si on dispose d’un dossier riche par ailleurs.

En conséquence, n’hésitez-pas à vous lancer ! Ne vous découragez pas et retentez l’année suivante avec de meilleurs atouts dans votre sac si votre dossier n’est pas retenu dans l’immédiat !

 


Leave a Reply

Your email address will not be published.